Photo : Nouveau chantier : prévention de l'usure professionnelle

Nouveau chantier : prévention de l'usure professionnelle

Dans l'esprit du 3ème plan de la santé au travail (2016/2020), le  projet "Prévenir l'usure professionnelle" lancé par l'ANACT, entend donner la priorité à la prévention sur la réparation d'une part,  associer les salariés à la réflexion et à l'action d'autre part.

Habitat Alternatif Social, association (30 ans, une centaine de salariés) dont l' objet  consiste à défendre, par le droit au logement et le droit à la santé, la dignité des personnes fragilisées souhaite intervenir sur les phénomènes d’usure au travail et pour cela associer ses salariés à la recherche de solutions opérationnelles pour améliorer leur santé, leurs conditions de travail grâce à une libre expression individuelle et collective (prise de conscience du risque d’usure, prévention des situations de crise, de violence, identification des postes les plus exposés…).

Pour accompagner et évaluer la mise en œuvre de cette recherche/action, HAS a souhaité s’appuyer sur la démarche d’automédiatisation de Moderniser Sans Exclure.


Elle se donne plusieurs objectifs :

- associer les salariés d’HAS  aux réflexions sur les questions d’usure professionnelle, partant de l’analyse du « travail vécu », de leurs conditions de travail et de l’expression de ce qui est fait ou non, pour améliorer l’exercice de leurs missions,

- donner à entendre cette parole aux Cadres et Dirigeants d’HAS, dans une dynamique d’écoute et de prise en compte,

- établir  un diagnostic partagé sur les situations d’usure professionnelle, et  co-construire avec les salariés et l’ensemble des acteurs d’HAS des solutions pour y remédier ou les dépasser.